Bonjour à vous :)

Nous sommes en février, en plein dans le mois le plus court de l'année, ce qui accentue l'impression constante que je subis en ce moment : le temps passe très vite. TROP vite même!

Je vois l'année défiler, les mois passer, les devoirs s'entasser, les choix d'orientation à faire, les relations à faire persister pour ne pas avoir mal au coeur...

Et... le concours d'entrée (pour l'école d'Art d'Angoulême que je convoite) arriver à pas de géant!

En effet, le concours se déroule le 1er avril (épreuves écrites) et le 2 avril (pour l'entretien avec le jury si j'ai la moyenne le 1er jour). Bref, pendant ces courtes vacances d'hiver, je lis des "Regards sur la peinture" (on sait jamais, des fois que mon pauvre cerveau retiendrait une info xD) et je gribouille dans un carnet.

Car, oui, il faut présenter un carnet de croquis. Ils veulent "voir nos recherches". Le problème avec moi c'est que... Je suis une grande bordélique. Quelqu'un de très brouillon. Je dessine sur plein de petits bouts de papiers volants, je gribouille sur des coins de cahier, je m'entraîne sur des feuilles qui disparaissent ensuite...

Mais je n'ai pas ce fameux Carnet de croquis qu'ils veulent voir. Moi, mes croquis, ils sont par-ci, par-là, un peu partout, un peu nulle part, un peu dans mes cours, un peu par terre, un peu dans la poubelle.

Du coup, je racle ma chambre, à la recherches de dessin égarés, d'anciens essais peut-être conservés. Et je remplis un carnet, en gribouillant maintenant toujours dedans. J'espère que ce sera assez. Je verrai bien ^^ !

Bref, trève de blabla, parce que j'suis vraiment forte pour ça et place à deux petits dessins.

***

Un essai au pinceau (je ne suis toujours pas à l'aise avec ça >.< )

dessin049

 

***

Et un des gribouillis retrouvé dans ma chambre que j'ai ajouté à mon carnet. (Je vous scannerai certaines pages de mon carnet si vous êtes sages après le concours)...

dessin050

 

(Pour info: oui, c'est un lapin, et oui, il ressemble aussi à un extra-terrestre. Tout est normaaaal xD)

 

Bisouilles, merci de votre visiiite,

n'hésitez pas à laisser une trace de votre passage,

Gabi.