Coucou petit blog. 

Je sais que ça fait des articles séparés chacun de plusieurs siècles et aussi que c'est un acte d'infidélité absolument impardonnable vis-à-vis de toi, mais ne m'en veux pas. Tu sais, je fonctionne toujours comme ça, un peu velléitaire sur les bords, un peu beaucoup poisson rouge pour la mémoire et puis aussi je vis par périodes des passions différentes. Et puis soudain, c'est l'été, mon stage est fini, je goûte à la douceur des vacances et à aux petits bonheurs qu'offre le mois d'août. Je redécouvre des envies qui fusent, tout partout ! J'ai envie de lire, manger bien (même que je cuisine ! Enfin.. j'essaye ! si, si), de dessiner, de faire de la photo et puis aussi d'aller me promener, lire des histoires à ma petite soeur, me reposer sur un truc confortable au fond du jardin avec un chat sur le ventre. Voilà. Tu vois, j'ai plein d'envies subites, et c'est bien, ça me rend productive, et ça me fait même revenir ici.

Parfois, je suis en pause. Ce mois-ci, ce n'est pas le cas. 

Bon, parlons un peu Art, parce que quand même, on est là pour ça, à la base.  Non?

Alors déjà, j'ai découvert l'aquarelle. Et ça, ohlà, tu n'imagines même pas comme ça a changé beaucoup de choses ! Je redécouvre la couleur ! 

Tu sais, je suis une grande adepte des couleurs tranchantes, et vives, alors tu vas me dire que l'aquarelle c'est pas fait pour moi, mais non ! Je t'arrête tout de suite ! L'aquarelle c'est génial même pour quelqu'un qui n'aime pas les couleurs fadouillardes ! Tout simplement, parce qu'on gère nous même la quantité de pigments qu'on applique ! Et je trouve ça vraiment - mais alors vraiment - génial. Je n'avais jamais réussi à gérer la peinture, quelle qu'elle soit, mais avec l'aquarelle c'est différent. La couleur et l'eau se fondent, et se dispersent de telle manière qu'on s'autorise à être plus laxiste. On laisse la couleur se balader, se diffuser dans les perles d'eau posées ici et là. On les laisse faire des nuages. Ca donne un goût d'inachevé tout en donnant l'impression que tout est... parfaitement voulu et géré. 

En gros, l'aquarelle, ça donne envie de se lâcher, d'arrêter de se brider, bref... de laisser couler. Appliquer les couleurs sans trop réfléchir... (mais un peu quand même, haha... j'peux pas m'en empêcher) et tout ça pour un rendu quand même vachement cool. 

J'ai commencé par quelques gribouillages de base pour apprendre à connaître un peu la bestiole nommée Aquarelle. Pour mes premiers pas, j'ai piqué les aqua de ma soeur (très contente, bien sur...) puis bon j'ai fini par investir dans mes propres couleurs y a pas longtemps.

aqua003

Bon, voilà, j'ai fait ce genre de petites choses donc. Et puis maintenant je m'essaye à un peu plus grand niveau format. J'inaugure le bloc A4, quoi.

aqua001

aqua002

Bon, je n'arrive toujours pas à lâcher mes petits stylos noirs. Mais pour ma défense, j'ai encore (et sans doute pour toujours ?) du mal à apprivoiser cet outil diabolique qu'est le pinceau :B

Des bisous, p'tit blog ! 

Gabi, qui gribouille.