Hey,

l'année avance.

Très vite, trop vite peut-être. Et tout s'entasse et me bouscule ; et les gens passent, ils vont s'en aller, sans doute, c'est bientôt fini quand on y pense, et on ne peut jamais reculer.

C'est dommage. Mais c'est la vie, et la vie, elle est bien comme ça aussi, elle continue toujours son petit bout de chemin, elle ne t'attend pas ; si tu veux bouger avec elle, c'est toi qui vois. Moi, j'ai vu. Je vais continuer et suivre parce qu'elle a de belles choses à me montrer.

Nous sommes en février et février est un joli mois. Un mois de ciel. Des ciels intenses, d'oranges embrasés, des montées soudaines d'émotions, de courses effrenées vers le couchant ; février offre l'ivresse de l'air, la secousse du sentiment, et nous fait découvrir de nouveau la fièvre, la poésie et l'exaltation.

Il n'y a pas que février, il y aussi d'autres raisons à tout ce chamboulement.

Mais chaque mois apporte ce qu'il peut et c'est ainsi que la vie déroule son tapis. (c'est bien, les tapis, on peut se coucher dessus de tout son long)(même si c'est difficile à nettoyer et que du coup j'en aurais jamais)

J'ai dessiné des chouettes.

Pour une proposition d'animation par ADN Conférence, avec qui je fais un stage. Tu vois, la Nuit de la Chouette ? S'il veut proposer des activités, il y aura mes petites illustrations sur le papier. Ca fait plaisir.

Tu veux les voir, mes chouettes d'aquarelles, ces petites boules de plumes pleines d'eau, hein ?

Tiens. 

 

dessinchouette004

 

dessinchouette002

 

dessinchouette005

 

dessinchouette003

 

 

 

dessinchouette001

 

 

dessinchouette006

 

La dernière, je l'aime vraiment bien. Dans la vraie vie, c'est plus violet.

Je sais pas ce que t'en penses, mais voilà.

Adieu ♥